Iwona

Il y a 17 ans, elle a décidé de venir en Belgique, où elle a appris le français grâce au travail dans une famille. Après quelque temps, elle a rencontré son mari et maintenant ils ont deux enfants. Quand ses enfants ont commencé l’école belge, elle constatais que la plupart des parents polonais avaient de gros problèmes avec la barrière linguistique. Comme il leur est difficile de communiquer à l’école avec les enseignants de leurs enfants, Iwona aidait souvent ses compatriotes à contacter des enseignants ou à répondre aux questions administratives.

Grâce à son implication, elle a eu un bon contact avec la direction et les enseignants qui souhaitaient utiliser ses compétences linguistiques dans des conversations avec des parents polonais. De plus, Iwona a été élue par la direction de l’école pour travailler dans le conseil d’administration des parents et depuis lors, elle avait eu plusieurs occasions d’intervenir dans des affaires concernant les enfants polonais.

Lorsque elle a décidé de rester en permanence en Belgique, ils se sont installés dans une maison, où ils avaient été témoins d’intolérance des voisins, d’actes de vandalisme et de perturbations fréquentes du silence nocturne. Quand aucun des voisins n’avait de courage de le combattre, elle a pris tout entre ses mains et commencé à agir.

Grâce à sa persévérance, les autorités communales l’ont remarqué et elle a été invité à participer aux élections municipales sur la liste du Maire d’Etterbeek pour encourager les Polonais à se battre pour leurs droits.

Maintenant avec plus de détermination, elle continuera à faire entendre la voix polonaise dans la commune.