images

Anya Topolski est née dans une famille juive d’origine polonaise. Elle a grandi au Canada, où elle a obtenu deux licences à l’Université McGill à Montréal: une licence scientifique (BSc) en biochimie et une licence (BA) en philosophie avec distinction.

Après son arrivée en Belgique, elle a continué ses études à l’Université de Louvain (KULeuven) où elle a fait une maitrise (Magma Cum Laude) portant sur la philosophie politique de Hannah Arendt et sur l’éthique d´Emmanuel Levinas, tous deux penseurs juifs.

En 2008, elle a obtenu un doctorat en philosophie de cette même université. Sa thèse de doctorat (Magma Cum Laude) a reçu le prix Auschwitz Foundation Stichting Prize. Anya Topolski est la première femme scientifique à traiter les questions d’éthique et de politique à l’Université de Louvain. Elle participe en tant qu’experte dans de nombreux projets inter-universitaire (https://www3.kuleuven.be/ripple/staff/anya_topolski_ic.html)
Anya Topolski enseigne actuellement la théorie politique et l’éthique à l’Université Radboud à Nimègue, et mène des recherches sur l’identité européenne et les mécanismes d’exclusion des minorités religieuse et ethniques au sein de la société. Anya Topolski a fondé et reste un membre actif de l’association Een Andere Joodse Stem vzw – « Une autre voix juive » (www.eajs.be) ainsi que de la plate-forme SASSY (Sharing Stories of Academic Sexism with You) – Partager des histoires de sexisme académique avec vous (www.academicsexismstories.be)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *